Librairie Spirituelle
LA FLAMME DIVINE
Bon de Commande
     
Nouveauté
 
Newsletter
 
ACCUEIL
 
VISITE
  CATALOGUE  
ENSEIGNEMENTS
Liste des Produits
 
 
  .  
 

Chères clientes, chers clients, chers internautes et visiteurs de mes sites,

Au lieu de paniquer si la boutique disparaît (ça arrive à beaucoup d'entreprise de ne pas avoir de repreneur), vous devriez prier l'Univers qu'on vous envoie la relève pour assurer l'ouverture du magasin.

A l'intar du phénomène de masse "gilet_jaune", si vous êtes nombreux à demander à l'Univers que la relève garde la mission du magasin, celle-ci continuera ; c'est vous, les clients et clientes, qui déciderez du sort de ma succession, j'ai besoin de faire un parcours dans une autre mission.

D'ailleurs, que fait la jeunesse qui est censé prendre soin de la planète qu'ils sont venus mettre dans l'âge d'or ?

Je viens de faire l'erreur cette année 2018 avec 3 trentenaires qui n'avaient aucune quête spirituelle ni de désir de vous servir ! L'un touche 1800€ par pôle-emploi jusqu'à 31/12/19, l'autre va toucher des allocations maternité, le troisième m'a acculé à accélérer la fermeture du magasin en me faisant disparaître, en 8 mois de son embauche, toute l'avance (dans la manutention) que nous avions mis des années à préparer (je n'ai plus la force et le courage de rebosser comme si je démarrais une boutique). Avec tout ce que j'entends sur cette génération, c'est grave d'apprendre qu'il y ait autant de fainéants et de sans-foutistes !

Le relève viendra-t-elle des personnes dans la vingtaine ou chez les quadragénaires ?

 

Je vous remercie du fond du cœur de m’avoir permis d’évoluer spirituellement.

Depuis le 1/10/1984 où l’Univers m’a accepté comme gérant de cette entreprise qui appartient à Dieu, j’ai beaucoup appris de la vie.

Démarrant à 22 ans, dès le premier mois de mon exercice, mon premier expert-comptable, commissaire aux comptes, m’apprend qu’il ne faut pas tout déclarer : quelle erreur monumentale (peut-être) !

Dire ça à un jeune qui démarre dans la vie, hélas j’y ai goûté à cette malhonnêteté. A l’époque cela me convenait, j’ai flambé, j’ai manipulé les autres tout en me faisant moi-même manipuler, j’ai appris ce que sont les faux-amis (merci et que la Vie vous bénisse), j’ai appris ce que sont les traitres, les envoûteurs, les voleurs, les malhonnêtes, les ceux qui empruntent et ne vous remboursent jamais, etc… (je vous remercie et vous bénis).

Librairie ésotérique au départ, j’y vendais tout naturellement des ouvrages et des produits qui apprennent à faire du bien mais aussi à faire son contraire.

L’Univers m’a fait comprendre que chaque personne qui pratiquait les recettes de ces ouvrages m’apportait le choc en retour correspondant, à cette époque c’était la grande mode de magie négative, entre ceci et mon parcours depuis ma jeunesse d’enfant gâté matériellement, poussé à être toujours le premier de la classe, toujours complimenté par mes services, mes sourires, mon charme de beau gosse à l’époque, etc… m’a forgé un égo horrible, quand on dit enfant gâté pourri, j’en suis !

Je justifiais ainsi tous les malheurs qui m’arrivaient, quand ce fut très lourd, je demandis l’aide de l’Univers et il m’a été inspiré ce fameux rituel de purification qui fait son miracle chez beaucoup d’entre ceux qui l’ont pratiqué aussi :

https://flammedivine.net/pg/bougie/rituel_de_purification.pdf

Comme certains, je ne crois que ce que j’expérimente, et, adorant lire depuis gamin, suite à un événement, depuis l’âge de 10 ans j’ai commencé à rechercher Dieu en lisant nos écrits religieux, au lycée  je découvre nos philosophes, j’ai adoré lire tous ces points de vue différents puis, plus tard les écrits du New-Age, puis ceux des Maîtres Ascensionnés (que la Vie les bénisse tous) ; je m’en forge et renforce mon caractère d’indépendant, de révolté intérieur, ulcéré par le mensonge régnant partout et élevé dans le paraître, j’ai contribué et entretenu la malhonnêteté mondiale.

J'ai abandonné mes études de médecine pour aller faire mon service militaire, une semaine après la libération, me voici parachuté dans cette divine boutique.

En 1989, solitaire, orgueilleux, incompris, malheureux, je m’en vais visiter (et peut-être prier ?) la basilique du Sacré-Cœur de Paris, à peine rentré, un bout de papier laissé sur une chaise m’a attiré, je l’ai lu, hélas, conséquence du rituel effectué ou destinée ou karma ?

Une seule phrase y était écrite :

« Dieu qui est Amour, si tu existes, éclaire-moi »

J’expérimentai tout au minimum un mois, je l’ai donc récité à tout moment, la vache, ça m’a basculé ma vie !

Il m’est arrivé plusieurs fois de maudire ce jour, j’aurais voulu remonter le temps et ne pas lire ce vilain papier, l’Amour de ce Dieu est arrivé dans ma vie à travers un maître, pas du tout tendre comme on pourrait imaginer l’amour de Mère Marie ou de Frère Jésus, mais à travers un Frère en perpétuelle confrontation spirituelle avec mes pratiques, mes convictions, mes croyances, un maître qui me montrait tout ce que je ne devais pas faire en jouant lui-même ce non-amour que j’étais, 29 ans d’enfer incarné, comme j’appelle ça, mais ô combien merveilleux propulseur pour ma quête spirituelle !!!

Bravo à ce cher Frère, du diable que j’étais devenu, il m’a aidé à prendre le Chemin des Vertus (honnêteté avant tout, puis les autres que je découvre encore), quand on me traitait d’ange, cela me confortait, quand on me traite de maître, j’en remercie mon dieu intérieur que j’ai souvent traité d’incompétent car mon égo humain diabolique a toujours le dessus sur lui, quand on me traite de Gandhi, j’en suis fier et content d’être comparé à cet Etre Extraordinaire et quand il est arrivé à 3 reprises qu’on m’aie traité de Mahatma Gandhi, alors là, je ne peux que sublimer le Dieu de la Vie, l’Univers, car, pour que quelqu’un puisse voir « ça » à travers moi, c’est qu’il doit y avoir quelque chose, n’est-ce pas, vous mes chers frères et sœurs qui me connaissent parfois avec mon caractère de briseur de coque ?

Finalement, chacun reçoit à travers moi, ce qu’il mérite pour grandir, certains reçoivent toute mon attention, d’autres reçoivent la  guidance de mon être intérieur, d’autres mon courroux qui les aident à briser leurs propres coques pourries par l'orgueil et l'ignorance, ché la vista !

La suite au prochain épisode …

... Que cela rassure donc les futurs acquéreurs du magasin : pas besoin d'être un Saint pour tenir cette boutique, votre caractère est utile pour tel ou telle cliente, il suffit d'avoir une SINCERE quête spirituelle, d'avoir envie de travailler, de gagner et gérer sa vie ET de vouloir servir votre prochain.

La suite au prochain épisode …


  

 
  .